Je suis loin d’être une pacifique, une autruche qui préfère se terrer sous terre plutôt que de voir la réalité en face. En un mot, j’assume !!! J’assume seulement mes responsabilités, mes faits et gestes ainsi que mes mots et mes paroles. Je suis plutôt une révolutionnaire, une personne qui s’insurge face au mensonge, à l’orgueil, à la luxure, à l’abandon de soi et des autres…. C’est sur ce sujet que je tiens à m’exprimer ce soir.

J’ai vu un reportage sur l’Afrique du Sud qui se prépare à être envahie par les touristes et le fameux championnat du monde de football 2010… Je tiens à réagir car je suis outrée de constater que le genre humain ne se comporte pas en temps que tel. Là où la violence fait front contre l’entraide et la compassion, on ne peut rester insensible.

Comment peut-on dépenser 250 millions d’euros pour un complexe sportif qui va accueillir un seul match de football alors que cet argent aurait pu être utile ailleurs. Il est vrai que des ailleurs morbides où règnent le chaos, la déchéance, la drogue et l’abandon sont de vastes « marchés » sur lesquels il faudrait des mois, voir des années d’interventions raisonnées. Comment un pays peut-il user et abuser de la violence envers des malheureux comme les mendiants, les prostituées et les enfants. Des enfants, j’en ai vu. Livrés à eux-même dans la rue, abandonnés par leur famille, sans aide, sans nourriture, sans toit. J’ai aussi vu comment les autorités les maltraitent, les battent, les déportent ailleurs pour que le reste du monde ne voit pas la déchéance d’un pays qui préfère assumer un match de foot plutôt que ses propres enfants.

Un seul homme a réagit. Un américain qui vit là-bas depuis 20 ans. Il a créé un centre d’accueil pour ces orphelins de la rue et essaye de les sortir de la drogue en leur donnant des leçons de surf car les deux ensembles ne font guère bon ménage. Voilà une intervention raisonnée et raisonnable qui ne demande qu’à s’agrandir, qu’à dire que ces enfants ont droit à une seconde chance, qu’ils  ne sont pas tous responsables de leur sort mais que le sort s’acharne sur eux et qu’ils sont trop faibles pour y faire front dignement.

Pourquoi se cacher derrière des faux semblants et surtout pourquoi les hautes instances du football ont-elles décidé de fermer les yeux et d’accorder à ce pays le droit d’investir autant d’argent pour une action éphémère alors que de lourds engagements devraient être pris pour sa propre population.

Malheureusement, nous pauvres mortels, découvrons la réalité bien après, ou modifiée, transformée, manipulée. Oui bien sûr on peut mettre en avant le fait que de transformer les lieux en un paradis pour gens friqués amène du travail pour ces pauvres hommes qui chôment à longueur de temps. Mais sur le long terme, ça n’aura été qu’une goutte d’eau dans l’océan car au final ils se retrouveront dans le même état qu’avant ces changements. Les problèmes persisteront encore et encore. Les générations n’auront plus de repères, de respect, d’avenir, de possibilités et d’estime d’eux-même.

Donner un coup de poing dans le sable ne fait guère d’effet, mais au moins ce message aura le mérite d’être lu. Et pour finir par un peu d’humour, les footballeurs auront eu leur coup de boule, leur coup de main, leur coup sous les draps et moi j’aurais eu mon coup de gueule !!!

Boycotter tout ça aurait été une belle idée… Mais elle restera chez moi, dans un coin de ma tête… Pour en revenir à ma première phrase, je ne suis pas pour faire la guerre. Je suis juste une réactionnaire impulsive qui essaye de faire changer les choses à sa façon et sans prétention !!!

Mon grand coup de gueule…

Post navigation


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.