Toutes celles qui ont l’habitude de me lire savent de quoi je veux parler. Les douleurs chroniques quotidiennes ont connait et on a assez donné. Voici un florilège de quelques médecines douces qui pourraient peut-être vous convaincre….

image-81

ARTICULATIONS GRIPPÉES ?

On se met à la MUSICOTHÉRAPIE. C’est prouvé, la musique peut réduire jusqu’à 21 % l’intensité des douleurs et jusqu’à 25 % les symptômes de dépression (associés à la douleur chronique). Cela permettrait un plus grand contrôle sur la douleur en diminuant le recours aux antalgiques. Où se renseigner ? Association française de musicothérapie. www.musicotherapie-afm.com

Et si on tentait la PHYTOTHERAPIE. Une étude allemande a démontré que des patients atteints  d’affections articulaires, toléraient mieux un traitement à base d’Harpagophytum qu’un anti-inflammatoire classique. Le Cynorrhodon, fruit de l’églantier, pourrait s’ajouter à l’herbier de l’arthrose. Par la prise d’une capsule de 2,5 g de cyorrhodon par jour, les essaies cliniques montrent une diminution significative de la douleur. Où se renseigner ? Société française de phyto-aromathérapie. sfpa.club.fr

LA TETE GROSSE COMME UNE CITROUILLE ?

Offrez-vous une séance d’HYPNOSE. Dans les cas de migraines associées à des céphalées de tensions ou chroniques liées à la prises importantes de médicaments, l’hypnose et l’auto-hypnose sont utilisées en centre antidouleur. Récemment, des chercheurs ont démontré que les zones cérébrales activées par les médicaments antalgiques, comme la morphine, étaient les mêmes que celles sollicitées par l’hypnose. Où se renseigner ? Institut français d’hypnose. www.hypnose.fr

LE DOS EN MARMELADE ?

Essayez la NEUROSTIMULATION TRANSCUTANEE. Court-circuiter la douleur, le principe n’est pas nouveau. Dans les années 60, cette technique a refait surface sous le nom de TENS (neurostimulation électrique transcutanée). Des électrodes sont placées sur la peau dans la région douloureuse, ou, suivant les cas, le long du trajet d’un nerf spécifique. C’est sans danger, indolore et ça marche !!!

On peut aussi se fier aux mains expertes de son OSTHEOPATHE. Travail de détente, de relâchement musculaire de « dégrippage » de nos articulations : palpations et manipulations seraient donc bien à même de corriger certains désordres mécaniques à l’origine de nos douleurs. Où se renseigner ? Le Registre des osthéopathes de France. www.osteopathie.org

VOS INTESTINS DANSENT LA SALSA ?

Entamez une cure de PROBIOTIQUES. En attendant le résultat de nombreux essais thérapeutiques exercés sur l’homme afin de déterminer, parmi la centaine de probiotiques existants, lesquels sont le mieux à même d’induire une réponse antidouleur, vous pouvez essayer des produits à base de lait fermenté, ou de compléments alimentaires, contenant des bifidobactéries ou Lacidophilus (lire les étiquettes sur les produits). Sachant qu’il faut au moins une dizaine de jours pour ressentir un mieux. Où se renseigner ? http://www.doctissimo.fr/html/nutrition/dossiers/probiotiques/probiotiques.htm

DES REGLES ULTRASENSIBLES ?

Prenez des OMEGA 3. Une étude danoise a montré que celles qui souffrent le moins de leurs règles sont celles qui consomment le plus de poissons gras (maquereau, saumon, hareng, sardines). A l’origine des douleurs menstruelles : les prostaglantines : hormones produites en grande quantité au début des règles qui provoquent des contractions utérines violentes. A essayer, mais attention, si les douleurs sont soudaines et importantes il est vivement conseillé de consulter votre gynécologue.

Expérimentez l’HOMEOPATHIE. Plébécitée par 30% de femmes (sur 1200 intérogées), nous serions amenées à utiliser l’homéopathie pour traiter nos maux de ventre. A titre indicatif, pour celles qui ne l’ont toujours pas fait, essayez les granules suivants en cas de…

1) Douleurs le jour qui précède les règles : Magnesia Phosphorica 5 à 15CH (1 prise toutes les 2H) + Viburnum Opulus, Borax et Ustilago 5CH (2 granules de chacun 3 fois par jour).

2) Douleurs pendant les règles : Chamomilla 5 à 9CH + Sabina, Crocus Sativus et Thlapsi Bursa Pastor 5 CH (2 granules de chacun 3 fois par jour). Où se renseigner ? Syndicat national des médecins homéopathes français. www.snmhf.org

TENDINITES À RÉPÉTITION ?

Soumettez-vous aux ONDES RADIALES. Dans les années 90, des chercheurs ont étudié leur capacité à favoriser la guérisons des fractures. Du coup, certains ont eu l’idée de soumettre les tendinites chroniques, où les traitements classiques et les infiltrations avaient échoué, à cette thérapie de choc. Résultats : diminution importante voir complète de la douleur. Le principe est de créer une nouvelle phase inflammatoire pour stimuler et accélérer le processus naturel de guérison.

Vous pouvez aussi jouer avec le FROID. Bombe, pistolet, neige carbonique ou azote liquide, la cryothérapie fait aujourd’hui partie de l’arsenal antidouleur des centres de rééducation fonctionnelle et des centres antidouleur.

Voici donc un panèle de choix en ce qui concerne les « petits » bobos les plus souvent évoqués au fil de notre vie. A vous d’essayer et de trouver celui qui vous conviendra le mieux en un minium de temps mais durant un maximum d’années !!!!

Médecines douces où les stratégies antidouleur

Post navigation


One thought on “Médecines douces où les stratégies antidouleur

  1. super ton sujet mais ou prends tu toutes ses idees cricri vraiment je te felicite car avec ce que tu as tu fais un super boulot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.